Livre disponible aux Éditions Corsaire
Gamin, dans les années soixante (1960, devrais-je dire), "Le Buc", c'était ma résidence secondaire.
Vacances non-stop au mois de juillet et une petite semaine par-ci par-là.
Vacances chez mon grand-père, Françoise et... oui... je ne l'oublie pas, Jerry, beau et bon briard de chien.
Séjour béni pour un petit bonhomme haut comme trois pommes.

Le matin, en compagnie de Françoise qui nous mijotait des petits plats mémorables (ah son gratin de macaronis ! son clafoutis !), avec, en bruit de fond, somme toute assez discret, le cliquetis de la machine à écrire.
L'après-midi, petite sieste, lecture, musique - les microsillons en stéréophonie ! - et enfin une longue promenade dans "la montagne", histoire de dégourdir toutes les pattes.
Inévitablement, une fois dans le mois, passage obligé à Digoin et à Villefranche sur Saône (ville natale de Françoise), visiter les arrières grand-pères, oncles, tantes et cousins...
Et puis, de temps en temps, des ballades dans la région. Comme, par exemple, cette découverte marquante, pour des yeux tout neuf de dix douze ans, de la basilique de Vézelay.

Devenu ado, à chaque rencontre, pépé m'embarrassait et m'agaçait avec sa sempiternelle question : «Est-ce que tu es amoureux ?», bien sûr que j'étais amoureux, mais comment l'avouer ?
Toujours taquin et facétieux, il me traitait volontiers de dégénéré !
Dégénéré certes, mais pas décérébré. Ouf ! Je l'ai échappé belle !

Ami(e) internaute, toi qui a la gentillesse de visiter ce site, prends ton temps et régale-toi en lisant les Propos Bourguignons et autres facéties verbales disséminées sur ce site. N'oublie pas de revenir, d'autres textes seront rajoutés petit à petit. Parole de dégénéré !

Un grand merci à Françoise qui m'a spontanément confié une masse de documents !
Visitez mon autre site :

Valid HTML 4.01 Transitional CSS Valide !